Si, pel ciel: souvenirs de Levante

Rédigé par Jean Magnan de Bornier - 07 avril 2013

Au tout début des années 70, le maître a dressé un certain nombre de chevaux lusitaniens de l'élevage Menezes: Impostor et Invencivel, puis Jabute, puis Levante (les chevaux Menezes étaient «à la lettre»), son fils João ayant quant à lui dressé Jasmin qui était «de même fer» (du même élevage); il aimait beaucoup cet élevage qui a disparu à cette époque, avant que Dany Lahaye ne le reconstitue avec beaucoup de réussite pas mal d'années plus tard à partir des survivants qu'elle a rachetés.

Lire la suite de Si, pel ciel: souvenirs de Levante

Classé dans : Oliveira - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Échauffement au piaffer: Va Pensiero

Rédigé par Jean Magnan de Bornier - 07 avril 2013

Au début des années 1980 le maître a dressé un Alter-Real de toute beauté qu'il avait appelé Va Pensiero. Un cheval bai et très bien proportionné, dont il nous avait dit un jour qu'il le faisait penser à Corsario, mais sans avoir le psychisme qu'il avait tant aimé chez ce dernier; c'est «un petit Corsario», avait-il précisément dit.

Tous les jours, Va Pensiero piaffait quelques minutes d'une manière très résolue et élégante. Rien que la routine, mais une routine que bien sûr nous n'aurions pas manqué de regarder.

Après quelques jours de stage, la chose suivante me frappa énormément: je passai devant le box de Va Pensiero en rentrant de déjeuner, à l'heure où le maître faisait préparer les chevaux qu'il allait monter; je vis que le cheval bougeait dans son box et m'approchai pour regarder ce qu'il faisait, tout seul, pas harnaché, mais sachant l'heure évidemment (les chevaux comme beaucoup d'animaux possèdent des horloges internes bien meilleures que celles des humains). Eh bien, il piaffait bien sagement! Après plus de dix ans de stages au Portugal je n'aurais jamais imaginé un cheval qui répèterait son travail avant de passer en scène!

Le soir j'étais arrivé à me persuader que j'avais été la victime d'un mirage, que j'avais trop bu au déjeuner. Mais le lendemain et les jours suivants, j'ai pu constater que la même chose se répétait avec régularité.

Bien sûr ce miracle, dont d'ailleurs je crois que le maître n'a jamais rien su, n'était pas sans relation avec son dressage. Je n'ai jamais vu depuis quoi que ce soit qui ressemble à un tel comportement chez un cheval, et j'en suis toujours époustouflé.

Classé dans : Oliveira - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Moments de doute

Rédigé par Jean Magnan de Bornier - 07 avril 2013

Le maître était un écuyer en apparence très sûr de lui; il aimait assez raconter des anecdotes dont il était le héros équestre. Orgueilleux non sans de solides raisons, il n'hésitait pas non plus, parfois, à entrer dans des polémiques avec certains professionnels quand il était agacé, et sa capacité à argumenter paraissait alors aussi solide que son équitation. Bref, ayant toujours raison et arrivant toujours à ses fins avec les chevaux, il donnait l'impression d'avoir en lui-même une confiance absolue.

Lire la suite de Moments de doute

Classé dans : Oliveira - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Questions de musique

Rédigé par Jean Magnan de Bornier - 07 avril 2013

Le maître aimait monter à cheval en musique, je crois que personne ne peut l'ignorer. Il avait beaucoup de goût pour l'opéra et le chant en général. Mais ses choix étaient plus éclectiques. Voici comment j'ai vu évoluer sa pratique en la matière à partir de 1968 (année de mon premier contact).

Lire la suite de Questions de musique

Classé dans : Oliveira - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Fil Rss des articles

« précédente page 8 sur 8

Derniers articles

Derniers commentaires

Archives

Mots clés

RSS